Sélectionner une page
duree microblading

Le microblading fait fureur en ce moment. Cette technique de maquillage des sourcils permet, en effet, de corriger le tracé et d’avoir de meilleures lignes. Ce qui attire le plus, c’est le rendu final puisqu’on dirait qu’ils sont naturels. Le souci, c’est que l’application peut être douloureuse. Qu’en est-il vraiment ?

Qu’est-ce que le microblading ?

Le microblading ou micropigmentation n’est autre qu’un type de tatouage des sourcils. Le but est d’avoir une ligne parfaite pour ne plus avoir à se maquiller à cette zone. Évidemment, tout est question d’esthétique. Mais contrairement au maquillage permanent, il va durer environ 2 ans ou un peu plus selon les cas. Il s’agit donc d’une technique semi-permanente.

Mais pourquoi il fait fureur ? Simplement parce que la qualité de finition est unique. Le rendu ultra-naturel attire aussi puisqu’on ne voit pas réellement le tatouage. Même lorsque celui-ci commence à s’estomper, quelques coups de pinceau suffisent à rectifier la couleur.

Vous n’avez pas non plus un vrai tatouage étant donné que le pigment disparaît au fil du temps. Ce sont plus des dessins ou de nouvelles lignes, un peu plus raffinés que d’habitude. Vous pouvez encore demander un ajout de nouveaux poils carrément si vous pensez que vos sourcils en manquent.

Les différents types de microblading

Il y en a trois :

  • la technique poil à poil : on va littéralement ajouter des poils à vos sourcils. Le but est d’avoir plus de volume, de combler les parties clairsemées tout en respectant le rendu naturel ;
  • la méthode par ombrage : on va tatouer la base de vos sourcils pour y installer une zone d’ombre sans nécessairement toucher aux poils. Il faudra donc insérer les teintes sous la peau ;
  • technique mixte ou hybride : on associe les deux premières méthodes. Vous vous faites tatouer la base et des poils sont insérés un à un dans les pores pour remplir les vides.

Comment appliquer cette technique ?

Le dermographe :

  • commence par désinfecter vos sourcils et les zones autour,
  • trace plusieurs lignes pour cadrer la zone d’intervention,
  • déssine vos nouvelles lignes de sourcils en même temps,
  • pratique une incision à 0,2 mm ou à 0,3 mm sous la peau,
  • introduit les pigments sous l’épiderme ou dessine l’ombrage ou encore les poils (selon la méthode choisie),
  • il insère les poils un à un ou affine les tracés.

Évidemment, l’application diffère selon le type de microblading et la durée de l’application. Elle ne dure pas plus de 2 heures. Mais ça, c’est déjà très long. Généralement, un microblading poil à poil ne prend pas plus d’une heure ou une heure et quart. De même pour un microblading par ombrage. La durée est plus longue pour la technique mixte puisque le praticien va coupler les deux méthodes.

Prenez rendez-vous près de chez vous pour séance de microblading

Est-ce que le microblading est douloureux ?

Oui et non. Il est douloureux si vous êtes sensible et si vous pensez à cela avant même la mini-opération. En fait, la douleur est supportable. Vous n’aurez pas besoin de prendre des cachets, des antalgiques ou de demander une anesthésie locale.

Les douleurs ne se ressentent d’ailleurs que pendant l’étape de l’incision. Elle dure quelques minutes à peine. Et même si du sang coule, il n’est pas non plus très abondant. La profondeur ne dépasse pas non plus les 0,3 mm dans la majorité des cas. Ce qui est moindre par rapport à un vrai tatouage permanent.

Qu’allez-vous donc ressentir ?

Plusieurs retours d’expérience le confirment, la douleur est supportable pendant l’opération. Vous ressentirez des pincements ou des picotements parce qu’il y a des nerfs sous la peau. Comme le derme est à peine touché, ils seront très légers. Vous n’avez donc rien à craindre pendant les deux séances. Eh oui, il y a d’abord la séance pour la pose et ensuite la séance pour la finition.

Vous pouvez aussi avoir mal à la maison, quelques heures après les séances puisque la plaie va enfler. La période de cicatrisation peut elle aussi être un peu douloureuse. Comme vous allez la recouvrir de baume ou de crème tout le temps, elle va guérir rapidement pour laisser place à de nouveaux sourcils. Bref, rien de bien méchant ni de bien douloureux qui ne puisse être supporté.